Adeline Issembè: Artiste peintre et Maître Reiki

À la suite du tremblement de terre de 1967 à Taiwan, ma mère m’a eue à 7 mois et demi de grossesse, elle a accouché à la résidence de l’Ambassade du Gabon. Je suis née d’un père gabonais diplomate et d’une mère franco-espagnole journaliste ayant une différence d’âge de vingt-neuf années d’écart. Ma double culture a toujours été une force pour moi.

Les voyages auprès de mes parents qui étaient diplomate et journaliste m’ont permis, dès ma naissance, de côtoyer des cultures différentes. J’ai vécu et voyagé dans divers pays : Taïwan – Espagne – Israël – USA – Canada – France – Gabon – Togo – Portugal – Côte d’Ivoire – Italie – Centrafrique – Bulgarie – Cameroun – Nigeria – Grèce – Suisse, etc. Lors de ces déplacements, j’ai tissé des liens qui ont participé à mon éveil. Chacune de ces connexions a contribué à construire la personne que je suis devenue : une femme mulâtresse, moderne et très attachée à ses racines.

J’ai été major de ma promotion en sciences économiques en 1987 et contre toutes attentes j’ai fait le choix de m’orienter en Architecture ensuite j’ai travaillé dans plusieurs domaines notamment en tant qu’assistante de direction pour le groupe SCOA, j’ai aussi été responsable du service de location/vente de véhicules TT pour CFA0.

Je quitte le Gabon et me consacre à ma vie de famille avant de créer en 2005, Kanel Design, une entreprise de décoration d’intérieur et d’extérieur. Je suis celle qui a transformé le restaurant autrefois appelé le Chambertin devenu L e Deauville puis d’Ici et d’ailleurs. J’ai décoré beaucoup de domiciles particuliers, j’ai confectionné et transformé des meubles qui avaient besoin de relooking en prenant soin d’ajouter une touche particulière, et j’ai décoré des scènes de spectacles. Je mettais un point d’honneur à travailler avec les produits de chez moi. J’ai aussi créé une ligne de vêtement de maison. J’ai été responsable de la galerie marchande du Supermarché Mbolo et j’ai travaillé dans une agence immobilière appelée Agence numéro 1 au Gabon et je décide de m’installer en France en juillet 2016.

Entre temps en 2008, je suis devenue Maitre Reiki dans le but d’aider les gens souffrants de déséquilibre énergétique. Donc en arrivant en France en 2016, j’ouvre un cabinet spécialisé en soins et en thérapies énergétiques parce que j’ai trouvé que le monde va mal et chacun de nous à un rôle à jouer. J’aide les gens à mieux comprendre leurs trajectoires de vie. Je les accompagne dans la connaissance de soi et dans la compréhension de l’origine de leurs maux.

Moi de manière générale, j’aime voir les choses s’améliorer, je suis partisane de ceux qui voient le verre à moitié plein, je veux améliorer les relations, les regards, voir des miracles se produire dans la vie des gens et dans le monde et partager avec les autres. Je suis motivée par l’amour et par la Foi. Je pense que si on souhaite un changement extérieur, il faut opérer ce changement à l’intérieur de soi au préalable. Ma méthode repose sur des soins énergétiques vibratoires et une guidance personnalisée basée sur le respect. Je vais par exemple commencer par vous aider à renouer avec la respiration abdominale (respiration consciente). Le ventre est notre « premier cerveau ». Respirer par le ventre est nécessaire pour éviter des nœuds ou blocages énergétiques.

Passion, vocation et causes

Je suis passionnée de peinture et d’art sous toutes ses formes, de lecture, de nouvelles connaissances et je réalise des œuvres abstraites et intuitives. J’adore communiquer à travers les couleurs et la matière.

Ma vocation c’est de déployer ma lumière intérieure, de manière créative et d’échanger dans ce monde d’interconnexions et hisser très haut les couleurs de mon pays.

Les causes qui me tiennent à cœur : la paix dans le monde, la liberté, la fraternité, l’égalité, l’union et la justice dans le monde. La souffrance des enfants, des personnes âgées, des femmes, la détresse de certains hommes, la protection des personnes fragilisées par l’existence.

Je pense que le Gabon comme beaucoup de pays d’Afrique francophone, se retrouve de manière cyclique dans des situations extrêmement complexes et l’Histoire frappe à leurs portes. Les temps changent et je souhaite que le Gabon puisse écrire sa propre destinée à travers les belles personnes dotées de belles idées et je les encourage à rêver et à aller au bout de leurs rêves. Je souhaite aussi qu’il se libère de certaines chaines limitatives et que nous soyons Un.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s