Damaris Christine Ombago Essono: Cheffe d’entreprise et Présidente de DCN CONSEIL ET FORMATIONS COMPTABLES

Après l’obtention de mon baccalauréat D ( maths et biologie) en 2006, j’entre à l’Institut national des sciences de gestion ( INSG) de Libreville où j’obtiens ma maîtrise en Sciences de la Gestion option Finance comptabilité en 2010 puis je continue en France où j’obtiens un MASTER en comptabilité contrôle et Audit en 2013.

Damaris Ombango

Pendant 7 ans, je travaille en tant que comptable au siège de Philips France puis dans divers cabinet d’expertise comptable dont le dernier KPMG c’est un très grand cabinet de vérification, de fiscalité et de services-conseils, jusqu’en milieu d’année 2019.

En Octobte 2019, je crée mon cabinet de conseil DCN Conseil et formations comptables afin d’accompagner et former les chefs d’entreprises dans la prise en main de leur activité de la phase de démarrage à celle de croissance.

Lorsque je suis partie de mon emploi salarié ( KPMG), tout le monde a eu peur que je ne m’en sorte pas car j’étais bien rémunérée et je me jetais dans l’inconnu de l’entrepreneuriat. J’ai eu beaucoup de mal à convaincre mon entourage que je faisais le bon choix et près d’un an plus tard, je ne regrette rien.

La vie de chef d’entreprise demande beaucoup d’organisation, une vision qu’on ajuste au fur et à mesure, ainsi qu’une bonne dose de confiance en soi. C’est avec du travail et de la persévérance, qu’on y arrive.

Aujourd’hui, en plus de mon cabinet de conseil, j’interviens sur des événements en Afrique et en France en tant que conférencière sur des thèmes liés à la finance, l’investissement, la fiscalité, la création d’entreprise etc…

Je suis une grande passionnée de lecture, je lis minimum trois livres par mois. J’aime, faciliter le quotidien des humains et leur apporter des solutions concrètes. D’ailleurs, mes amis m’appellent CELLE QUI A TOUJOURS DES BONS PLANS.

Je suis une rêveuse optimiste, je vois le verre à moitié plein en toute circonstance. Quoi qu’il arrive, j’essaie jusqu’à réussir et j’applique cette méthode dans tout les domaines de ma vie. Être à mon compte me permet également d’organiser mon planning et pouvoir emmener mes enfants à l’école ou en vacances à l’autre bout du monde. Ma famille est mon pilier.

Je tiens à l’autonomisation des hommes et des femmes. La pauvreté doit disparaître, il est possible de vivre dans un monde où personne n’est pauvre. Le Gabon est un pays plein de potentiel, c’est mon pays et je l’ai dans la peau et j’ai d’ailleurs beaucoup de projet en cours là-bas. Je rentre aussi souvent que possible.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s