Micheline Otounga: Conseiller du Premier Ministre en charge des questions sociales et de l’inclusion sociale

Madame Micheline Georgina OTOUNGA naît à Okondja, au Gabon, le 17 novembre 1968.

Intégrée à la Fonction Publique gabonaise en 1993, elle y occupe plusieurs fonctions au sein de différents départements ministériels. De 1993 à 1999, elle commence par la Cour des comptes où elle y exerce les missions de Vérificateur et de Chef de cabinet du Premier Président.

En 1998, elle effectue un stage de renforcement de capacités en vérification des comptes. Celui-ci est organisé par la Cour des Comptes sur les bases établies par l’Association des Institutions Internationales chargée du contrôle des Finances Publiques (INTOSAI).

En 1999, elle intègre le Ministère de la Défense en qualité de Secrétaire particulière du Ministre de la Défense Nationale.

Avide de connaissances, elle va acquérir une formation à l’Université Libre Internationale de Bruxelles de 2004 à 2006 couronnée par l’obtention d’un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Business Administration avec « Félicitations du Jury ».

En 2006, elle réintègre le Ministère de la Défense Nationale en qualité de chef de cabinet du Ministre.

En 2009, elle est nommée Directeur Général de la famille au sein du Ministère en charge des questions de la femme, de la veuve et de l‘orphelin ; et là commence son contact avec les questions des droits des femmes matérialisé par:

–  une active implication dans les missions nationales et internationales de défense et de promotion des droits de la femme, des questions sociales, de famille ainsi que des violences faites aux femmes et aux  enfants au Gabon ;

– une appropriation de la stratégie des droits des femmes et de réduction des inégalités – Femmes/Hommes.

Cette activité, elle la pratique tant au sein de l’administration publique qu’auprès des organisations de la société civile. Elle prend ainsi part à plusieurs débats, séminaires et formations sur les questions de lutte contre les violences faites aux femmes.

Il faut noter que le Gabon a ratifié la convention relative à l’élimination de toutes formes de discriminations à l’égard des femmes (CEDEF) le 21 janvier 1983. Et c’est sur la base de ces dispositions que le travail est effectué.

C’est ainsi que la période 2015 – 2025 a été décrétée décennie de la femme et depuis, plusieurs dispositions pour lesquelles elle a milité ont été prises en faveur de la promotion de femme, la défense des droits de la femme, la veuve et de l’orphelin et pour la mise en œuvre de l’égalité entre les hommes et les femmes.

Mme Otounga s’implique avec vigueur dans la défense des droits civils, politiques, économiques et pour l’autonomisation des femmes ; domaine pour lequel le Gabon accorde beaucoup d’importance pour la lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales.

Sociable, ayant le sens de la vie en communauté et du travail en équipe, elle dispose d’une forte expérience des partenariats avec le secteur public, privé, bilatéral et multilatéral. 

Ses expériences professionnelles lui ont permis de développer des compétences aussi multiples que variées dans la gestion administrative, le leadership et dans la gestion sociale notamment le renforcement du cadre législatif et réglementaire protégeant les plus vulnérables tant au niveau national qu’international.

Actuellement, elle est conseiller du Premier ministre en charge des questions et de l’inclusion sociale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s